Avertir le modérateur

24 février 2008

Baskin Oran : "Les Juifs n'avaient absolument rien fait aux Nazis pour le mériter. (...). Ceci n'est pas vrai dans le cas des Arméniens"


Publié le : 29-12-2006

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Fatma Müge Gocek, l'universitaire turque du Michigan, anime une liste de discussion arméno-turque diffusée par mail. L'un des intervenants de cette liste est Baskin Oran : intellectuel de gauche turc poursuivi en Turquie pour ses prises de position concernant le problème arménien qu'il a "découvert" il y a quelques années, Baskin Oran, spécialiste des minorités, est par ailleurs le probable initiateur et rédacteur de la Lettre des 9 intellectuels turcs parue dans Libération en mai 2006 pour contrer le vote de la Loi anti-négationniste. Cet intellectuel turc ne fait - hélas ! - pas dans la finesse et a des positions très tranchées concernant la diaspora arménienne qui est, selon lui, un monolithe nationaliste et vengeur doté de lobbies surpuissants. Un récent mail de sa part - et dont il autorise la diffusion - a provoqué une levée de boucliers parmi les intervenants de cette liste d'intellectuels et de chercheurs. Nous vous le livrons en français, suivi de sa version originale en anglais. Sans plus de commentaires... Si Baskin Oran avait voulu discréditer les intellectuels turcs qui luttent en Turquie pour stopper le négationnisme de l'Etat turc, il ne s'y serait pas pris autrement... Affligeant.






Mail de Baskin Oran (Traduction Collectif VAN) :

Je ne crois pas, Dennis. Ce que je dis me paraît très lucide, et je l'ai déjà dit à d'autres occasions sur ce forum. De plus, je n'aime pas expliquer l'évidence, parce que c'est une insulte indirecte au public. Néanmoins, je vais expliciter pour toi, parce que, et ne prends pas cela comme un remerciement pour ton
compliment, je t'estime et te respecte. Les Arméniens (c'est-à-dire la majorité non silencieuse de la diaspora) utilisaient depuis longtemps l'expression Metz Yeghern ou un terme qui y ressemble pour désigner les atrocités commises ou permises par l'Etat ottoman en 1915, lorsqu'à un certain moment ils ont découvert que le terme Génocide, inventé pour décrire les atrocités commises par les Nazis, s'il était appliqué à 1915, assimilerait les Ottomans, et plus encore les Turcs modernes, aux Nazis, et provoquerait une plus forte réaction envers les premières [atrocités].

Maintenant avec toute l'empathie qui convient envers les souffrances de tous les Arméniens décédés ou vivants, je ne pense pas du tout que cette dénomination soit juste. Les Juifs n'avaient absolument rien fait aux Nazis pour le mériter. Ils ont été exterminés de sang froid et très "méticuleusement " seulement parce qu'ils étaient juifs. Ceci n'est pas vrai dans le cas des Arméniens. Ils n'ont pas été tués parce qu'ils étaient arméniens. Songe à tous ceux qui ont été autorisés à se convertir, ceux d'Istanbul et d'Izmir, tous ces traitements différents dans différentes régions etc...

Je ne voudrais jamais dire par là que les Arméniens "méritaient" cette fin terrible. Mais le processus menant à 1915 (les bandes arméniennes attaquant des villages musulmans depuis 1878 d'une part, la panique provoquée par la tournure prise par la guerre détruisant l'Empire d'autre part) fait que les deux
situations ne peuvent pas porter le même nom bien que leur conséquence inhumaine soit semblable.

Bon, que je précise bien de nouveau (tu vois, Dennis, si on ne fait pas court, on est obligé de faire très long) que j'admets que les bandes arméniennes n'agissaient pas pour le plaisir. C'était de l'auto-défense, réaction inévitable aux attaques musulmanes contre les villages arméniens d'Anatolie orientale, qui avaient précédé. Ils agissaient aussi sous l'effet irrésistible des provocations de grandes puissances (surtout la Russie) qui essayaient de les utiliser comme des instruments pratiques contre les Ottomans (ces mêmes puissances qui maintenant votent des "lois"). Je ne veux pas m'appesantir davantage sur ces différences. Aucune d'entre elles n'existait dans le cas nazi-juif originel.

En outre, les attaques de musulmans (les Circassiens et les Kurdes, dans les années 1850 et ensuite) contre des villages arméniens de l'Est étaient suscitées par les effets de l'expulsion de populations caucasiennes par les Russes et par la destruction de l'économie de l'Anatolie orientale due à plus d'un facteur. Rien de tout ceci n'existait dans le cas nazi-juif. Encore une fois (Dennis, ça va être long si je n'abrège pas), tout ceci pour dire que ceux qui utilisent le mot en G se moque éperdument de tenir compte de toutes ces différences factuelles et des processus historiques divers dans les deux cas. Ils commencent et finissent l'histoire en 1915. Carrément.

Tous ceci m'amène naturellement à penser que beaucoup d'Arméniens utilisent le mot en G pour (inconsciemment?) venger leurs chers disparus. Plus cela fait de mal aux Turcs, plus leur mémoire sera honorée. Et le négationnisme stupide de l'Etat turc intervient comme l'accelérateur par excellence. Si les Arméniens cherchent à obtenir un respect de cette mémoire qui se fait attendre depuis longtemps, cette manière de s'y prendre est contre-productive. Naturellement je ne fais pas référence à une lamentable minuscule minorité (par exemple, le quotidien Vakit de certains islamistes). Mais les masses dans leur totalité (et la majorité des élites kémalistes) en Turquie, totalement ignorantes de ce que leurs ancêtre ont fait à vos ancêtres, se changent en taureaux qui voient rouge lorsqu'on les identifie aux nazis. Ce mot en G nous empêche de leur dire ce qui est arrivé, Dennis. C'est ce que je veux dire essentiellement par "contre-productif".

D'un autre côté, je ne veux pas croire que cette contre-productivité est une chose désirable et désirée par la majorité de la diaspora, ne serait-ce que parce qu'elle frappe aussi la République d'Arménie. Mais cela revient au même si mon interprétation de la vengeance est bonne, et je crains qu'elle le soit. Et je crains qu'il n'y ait pas là de quoi être fier pour les fiers Arméniens.

Baskin Oran

© Traduction Collectif VAN

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu