Avertir le modérateur

14 septembre 2008

Temel Demirer victime du négationnisme d'Etat turc

Génocide des Arméniens : le ministère turc de la justice donne la permission de poursuivre Temel Demirer

samedi13 septembre 2008

Le ministère turc de la justice a donné sa permission pour que le système judiciaire lance des poursuites contre l’écrivain Temel Demirer en vertu de l’article 301 du code pénal turc suite à sa déclaration à la presse à Ankara le lendemain du meurtre de Hrant Dink disant que le journaliste n’avait pas seulement été tué parce qu’il était arménien, mais aussi parce qu’il avait parlé du génocide arménien.


L’avocat de l’écrivain Siar Isvanoglu s’est déclaré non étonné par cette décision du ministère : « Nous nous attendions cette décision. Avec cette décision, ils viennent de prouver que leurs promesses quant à l’Union européenne, à la démocratie, aux réformes structurelles et aux droits de l’homme sont des fables. D’une part, ils vont à l’Arménie voir un match, d’autre part ils lancent des poursuites en vertu de l’article 301 ».

Selon la nouvelle version de l’article 301 du code pénal turc, une permission du Ministère de la Justice est nécessaire pour poursiuivre les personnes en vertu de cet article. Le cas de Temel Demirer a été déposé au ministère le 15 mai et le ministre Mehmet Ali Sahin a décidé de permettre la poursuite du procès.

Selon l’acte d’accusation du procureur Levent Savas, Temel Demirer a fait la déclaration suivante lors d’une réunion de protestation :

“ Nous vivons dans un pays où les meurtres et le silence sur la vérité sont des associés. Hrant a été assassiné non seulement parce qu’il était arménien, mais parce qu’il a dit expressement la réalité qu’un génocide a eu lieu dans ce pays. Si les intellectuels Turcs ne commettent pas 301 crimes en vertu de l’article 301, donc ils seront coupables du meurtre de Hrant, aussi. "

"Il y a eu un génocide dans notre histoire, il s’appelle le génocide arménien. Aux dépens de sa vie, Hrant nous a dit à tous cette réalité. Ceux qui ne commettent pas un crime contre l’état meurtrier font partie du meurtre. Ceux qui ont tué les arméniens hier attaquent aujourd’hui nos frères et sœurs kurdes. Ceux qui veulent la fraternité des peuples ont besoin de faire face à cette histoire. Nous devons commettre des crimes pour éviter que ce qui est arrivé aux arméniens arrive aux Kurdes. J’invite tous ceux d’entre vous à commettre des crimes. Oui, il y a eu un génocide arménien dans ce pays."

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu