Avertir le modérateur

19 décembre 2009

la Turquie accentue sa répression contre les Kurdes

http://www.institutkurde.org/info/images/16_08_2007_massacre_yezidie.jpghttp://collectifvan.org/images/reports/reportage_124_3.jpg

Massacre de kurdes par la foule nationaliste turque vers Diyarbékir ces jours ci (agence APF)

Le pluralisme religieux n’est pas à l’ordre du jour en Turquie. Le pluralisme politique non plus. Le pouvoir turc vient de dissoudre le principal parti politique kurde du pays, le Parti pour une société démocratique (DTP). Cette décision risque d’attiser les tensions politiques locales, de durcir la répression contre les Kurdes (déjà 40 000 morts depuis un quart de siècle) et d’importer ces tensions sur le continent européen puisque le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan (photo), frappe à la porte de l’Union européenne.

Cette décision peu démocratique n’a pourtant pas perturbé les actuelles négociations d’adhésion de la Turquie à l’Europe. L’Union européenne s’est contentée d’appeler la Turquie « à prendre des mesures constitutionnelles pour mettre sa législation sur les partis politiques en conformité avec les règles européennes ». Un discours lénifiant qui ne va pas freiner l’autoritarisme islamique d’Ankara.


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu