Avertir le modérateur

13 mars 2010

L'ANTISÉMITISME TRADITIONNEL TURC REPREND DE LA VIGUEUR: LES JUIFS DE TURQUIE PROCHAINES VICTIMES DU NÉO-NATIONALISME TURC?

Erdogan va-t-il s’en prendre à ses juifs

©Rédigé par JSS .Par Danny Benely – HAMODIA

Le rapprochement entre la Turquie et les pays de l’axe du Mal, et les sérieuses tensions dans les relations entre Ankara et Jérusalem semblent commencer à provoquer des effets collatéraux préoccupants au sein de la communauté juive turque.
Ainsi, durant de chabbat « Za’hor », des inspecteurs des pouvoirs locaux ont pénétré dans la grande synagogue d’Istanbul « Brit Shalom » au moment de l’office. Ils ont demandé aux fidèles leurs papiers d’identité. Bien entendu, une partie importante de fidèles ne possédaient pas de papiers,

vu qu’il n’existe pas de Erouv dans Istanbul. Ces inspecteurs leur ont alors demandé de se présenter le lendemain au service de la municipalité afin de prouver qu’ils étaient bien résidents d’Istanbul. Mais ce n’est pas tout : les autorités turques ont informé les dirigeants de la communauté juive et de toutes les autres minorités, dont la minorité chrétienne, que désormais, il n’y aura plus qu’un seul et unique leader spirituel qui représentera toutes les minorités auprès du pouvoir central. De telle sorte que tout porte à croire que si cette décision est maintenue, c’est un catholique, puisque cette minorité est la plus importante, qui représentera la communauté juive ce qui paraît tout à fait surréaliste. Enfin, il s’avère qu’au cours des derniers mois, les enfants chrétiens et juifs ont été séparés des enfants musulmans dans les écoles et lycéens généraux de Turquie. Ce qui a d’ailleurs conduit les responsables chrétiens et juifs à unir leurs efforts dans la revendication de leurs droits.

Interrogé par le Makor Rishon, le grand rabbin de Turquie, rav Its’hak Halioua, qui porte le titre de ‘Ha’ham Bashi, s’est montré très prudent. Il a prétendu que ces problèmes découlaient d’un « malentendu » et s’est déclaré persuadé que « cela allait se régler prochainement ». A propos de l’élection d’un représentant unique pour l’ensemble des minorités religieuses en Turquie, le grand rabbin Halioua a tenu à préciser que « le problème avait déjà été réglé » et il a souligné qu’il sera lui même candidat dans deux mois à sa propre succession au poste de grand rabbin de Turquie. Cependant, le rav Halioua a insisté sur un point particulier : il s’agit d’un décret qui interdit aux enfants juifs qui ne sont pas citoyens turcs d’étudier dans la seule école juive du pays à Istanbul. Ainsi un diplomate juif américain, qui est en fonction au consulat général américain de la ville, ne peut inscrire son fils dans cette école juive parce qu’il n’est pas citoyen turc. Il est probable que la tension provoquée par la décision de l’administration Obama de reconnaître le génocide arménien commis par les Turcs ne facilite pas la tâche de ce diplomate juif américain.

Par Danny Benely – HAMODIA

http://jssnews.com/2010/03/12/erdogan-va-t-il-sen-prendre...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu