Avertir le modérateur

26 janvier 2012

Ça Vous Regarde : le débat : Génocide arménien : vers une crise diplomatique ?

CLIQUEZ POUR VOIR SUR LE SITE LCP.

 

21 janvier 2012

Isaak Alaton demande à la Turquie de reconnaître le Génocide des Arméniens

http://www.armenews.com/IMG/arton76313-240x168.jpg

Isaak Alaton, l’un des plus grands hommes d’affaires de Turquie demande à Ankara de reconnaître le génocide arménien. Selon le journal « Radikal » Isaak Alaton (de confession juive) a écrit à la Fondation d’études économiques et sociales de Turquie (TESEV) de réaliser des efforts pour faciliter la reconnaissance du génocide arménien par Ankara.

Isaak Alaton a écrit « Le 24 Avril 2015 se rapproche et nous devons changer notre politique du refus. C’est une honte ! Je suis fatigué de faire face au passé. Faisons entendre nos voix. Nous avons une dette envers les générations (...) durant 90 années nous avons réalisé de nombreux péchés. Nous avons rempli les caves d’ossements et fermé les portes. Depuis 90 ans nous considérons que le monde est aveugle et avons peur de regarder les autres en face. On nous a appris à avoir peur. Les os pourrissent derrières les portes fermées, mais leur odeur est insupportable. Je ne peux plus respirer. Et vous ? Je suis très jaloux des bulgares qui ont reconnu leur mauvais comportement envers les turcs. Faisons entendre nos voix aux députés. Et qu’ils se fassent entendre par les responsables politiques. Qu’ils nous aident afin que l’on puisse ouvrir les caves pleines de cadavres. Après leur enterrement nous respecterons une minute de silence à leur mémoire et nous serons libérés de nos péchés. « l’homme juste ne transmet pas ses péchés à ses enfants et petits enfants » disait mon professeur de philosophie. Je cherche le respect. Et je donne une haute importance au respect. Aidez-moi ».

Krikor Amirzayan

19 janvier 2012

Armenian Genocide - Associate Professor Taner Akçam BBC

RESPECT POUR LES VICTIMES DU GÉNOCIDE DES ARMÉNIENS!

clowns négationnistes nora jean daniel lewis.jpg

15 janvier 2012

À LIRE: un livre essentiel pour mieux comprendre la Turquie.

turquie le putsch permanent.jpg9,90 €

POUR COMMANDER LE LIVRE cliquez ICI.

Extraits de la Préface de Nikos Lygeros

Erol Özkoray n’est pas seulement un journaliste ou un intellectuel, c’est un véritable combattant de la paix au sens d’Albert Camus. Son livre n’est pas un simple  pamphlet mais un acte d’accusation. 
À l’instar d’Émile Zola, il n’a pas le pouvoir de condamner aussi en tant que juste il accuse. Il montre aussi que l’Union Européenne a joué un rôle catalytique dans l’apparition du « régime caché », du « totalitarisme sournois ». Il démontre par un raisonnement par l’absurde que la Turquie n’est ni un pays républicain et laïc, ni un pays musulman modéré malgré les dires du monde extérieur. Car il n’est pas dupe quant à la politique de dissimulation du gouvernement. Il sait que le vrai pouvoir est détenu par les militaires. Son analyse de l’enquête sur Ergenekon est limpide et précise. [...]
[...] Il ne joue pas le rôle du prophète, pas même celui de Cassandre mais il regarde lucidement le futur de son peuple et ne peut s’empêcher de prévenir les hommes libres pendant qu’ils le sont encore, qu’un pays qui n’a pas de passé, est aussi un peuple qui n’a pas d’avenir. 
Voilà pourquoi la lecture de ce livre est une nécessité pour les combattants de la paix.

Lire la suite

Contre le Racisme, la discrimination et le négationnisme.

tract NS contre négationnisme.jpg

14 janvier 2012

ALJAZEERA"WITNESS": Grandma's Tattoos.

A family story that reveals the fate of the Armenian women driven out of Ottoman Turkey during the First World War.

Filmmaker: Suzanne Khardalian

During the First World War, millions of Armenians were forced out of their homes in the then Ottoman empire, into the deserts of Syria and Iraq. 

More than a million people died in what Armenians describe as a genocide, although Turkey rejects this accusation.

Filmmaker Suzanne Khardalian makes a journey into her own family to investigate the terrible truth behind her late grandma's odd tattoos. Her grandma was always a bit strange, never liking physical contact and covered with unusual marks.

Everybody in the family seemed to know the story, but no-one ever spoke about it.

So when grandma's mystery is slowly unveiled, family taboos are broken down and Suzanne exposes the bigger story - the fate of the Armenian women driven out of Ottoman Turkey during the First World War.

The painful journey behind Suzanne's grandma's tattoos unfolds through Armenia, Lebanon, Sweden and Syria, finally bringing out the truth.

AL-JAZERRA" INSIDE STORY": ARMENIANS GENOCIDE BY TURKEY.

11 janvier 2012

Kurde, une identité sous contrôle

Turquie: les familles kurdes se remobilisent depuis 2009.

TURQUIE: Le turc Cheikh Ahmed al Jubbal :ahurissant !

DÉBAT SUR LA LOI CADRE EUROPÉENNE.

10 janvier 2012

LCP:Parlez-moi d’ailleurs : Une inconnue nommée Turquie

Dans son magazine de géopolitique, Franz-Olivier Giesbert pose la question : La Turquie est-elle une démocratie ? Il y est bien évidemment question du génocide des arméniens avec l’intervention négationniste du porte-parole de l’ambassade de Turquie.

Avec Nedim Gürsel (écrivain) Anna Zeitindjioglou (co-scénariste du film Le Marchand d’Olives), Eugin Solakoglu (premier conseiller d’ambassade à l’ambassade de Turquie), Dorothée Schmid (directrice de recherche à l’Ifri), Murat Belge (Universitaire)...

Publiée le 30/04/2012
[Durée] 55mn

04 janvier 2012

AGHET : 1915 - le génocide arménien


AGHET : 1915 - le génocide arménien par Richard-MALLIE

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu