Avertir le modérateur

11 mars 2013

The Genocide of Armenians and making of modern Turkey.

Prof. Uğur Üngör Ermeni Soykırımı Sırasında Yaşanan Haciz Olaylarını Anlatıyor -

Le professeur Uğur Üngör est né en 1980 à Erzincan (Turquie), a été élevé à Enschede aux Pays-Bas et est actuellement maître de conférence d'Histoire et de sociologie, spécialiste dans les domaine de la violence de masse et des génocides -en particulier le Génocide des Arméniens et le Génocide des Tutsis- et professeur adjoint d'Histoire à l'Université d'Utrecht aux Pays-Bas. Dans ce document, il explique le scénario établi par les Jeunes turcs dans la confiscation des biens arméniens durant le génocide.

Lire la suite

04 février 2012

TURQUIE: LIBERTÉ POUR "RAGIP ZARAKOLU".

http://2.bp.blogspot.com/-0hFXHUbvZI4/Ttb9r8w-9-I/AAAAAAAAAFo/J8nYMHqIUAs/s1600/ragip-zarakolu-logo.png

cliquez ici: FREEDOM FOR ZARAKOLU

ILS VEULENT TUER LA LIBERTÉ D'EXPRESSION!

ILS VEULENT TUER RAGIP ZARAKOLU !

NON À LA TERREUR EN TURQUIE !

21 janvier 2012

Isaak Alaton demande à la Turquie de reconnaître le Génocide des Arméniens

http://www.armenews.com/IMG/arton76313-240x168.jpg

Isaak Alaton, l’un des plus grands hommes d’affaires de Turquie demande à Ankara de reconnaître le génocide arménien. Selon le journal « Radikal » Isaak Alaton (de confession juive) a écrit à la Fondation d’études économiques et sociales de Turquie (TESEV) de réaliser des efforts pour faciliter la reconnaissance du génocide arménien par Ankara.

Isaak Alaton a écrit « Le 24 Avril 2015 se rapproche et nous devons changer notre politique du refus. C’est une honte ! Je suis fatigué de faire face au passé. Faisons entendre nos voix. Nous avons une dette envers les générations (...) durant 90 années nous avons réalisé de nombreux péchés. Nous avons rempli les caves d’ossements et fermé les portes. Depuis 90 ans nous considérons que le monde est aveugle et avons peur de regarder les autres en face. On nous a appris à avoir peur. Les os pourrissent derrières les portes fermées, mais leur odeur est insupportable. Je ne peux plus respirer. Et vous ? Je suis très jaloux des bulgares qui ont reconnu leur mauvais comportement envers les turcs. Faisons entendre nos voix aux députés. Et qu’ils se fassent entendre par les responsables politiques. Qu’ils nous aident afin que l’on puisse ouvrir les caves pleines de cadavres. Après leur enterrement nous respecterons une minute de silence à leur mémoire et nous serons libérés de nos péchés. « l’homme juste ne transmet pas ses péchés à ses enfants et petits enfants » disait mon professeur de philosophie. Je cherche le respect. Et je donne une haute importance au respect. Aidez-moi ».

Krikor Amirzayan

19 janvier 2012

Armenian Genocide - Associate Professor Taner Akçam BBC

10 janvier 2012

LCP:Parlez-moi d’ailleurs : Une inconnue nommée Turquie

Dans son magazine de géopolitique, Franz-Olivier Giesbert pose la question : La Turquie est-elle une démocratie ? Il y est bien évidemment question du génocide des arméniens avec l’intervention négationniste du porte-parole de l’ambassade de Turquie.

Avec Nedim Gürsel (écrivain) Anna Zeitindjioglou (co-scénariste du film Le Marchand d’Olives), Eugin Solakoglu (premier conseiller d’ambassade à l’ambassade de Turquie), Dorothée Schmid (directrice de recherche à l’Ifri), Murat Belge (Universitaire)...

Publiée le 30/04/2012
[Durée] 55mn

28 novembre 2011

TURQUIE: FREE RAGIP ZARAKOLU NOW !!!!

RAGIP ZARAKOLU est le symbole de la violence et de la répression contre la liberté de pensée et la liberté de conscience en Turquie.

Il est victime comme des milliers de citoyens et militants turcs de l'appareil répressif, négationniste et raciste de l'état turc.

PROTESTATION MONDIALE POUR LA LIBÉRATION DE RAGIP ZARAKOLU!

APPELEZ LES REPRÉSENTATIONS TURQUES DANS LE MONDE POUR PROTESTER ET INDIGNEZ-VOUS !

 

                RAGIP ZARAKOLU:  L'HOMME QUE LES AUTORITÉS NÉGATIONNISTES TURQUES VEULENT FAIRE TAIRE !

READ THE ARTICLE IN TURKISH (LIRE LA SUITE)

CLIQUEZ ICI: YETTİ ARTIK !

 

Lire la suite

URGENT TURQUIE: Appel urgent à la libération immédiate de Ragip Zarakolu.

 

APPEL URGENT A L’OPINION PUBLIQUE - AUX DEPUTES DU PARLEMENT EUROPEEN, AUX ORGANISATIONS INTERNATIONALES, AUX DEFENSEURS DES DROITS DE L’HOMME

ET

AUX MEDIAS-PRESSE DU MONDE !

Turquie : Ragip Zarakolu et tous les prisonniers d’opinion doivent être libérés immédiatement

Le 28 octobre 2011, dans une nouvelle vague d’arrestation, la police turque a arrêté à Istanbul M. Ragip Zarakolu, journaliste, défenseur des droits humains bien connu, directeur de la maison d’édition Belge[1] et Président du Comité de liberté de publication de l’Association des éditeurs de Turquie, Mme Büşra Ersanlı, professeur du droit constitutionnel et membre du Parti pour la paix et la démocratie (BDP) ainsi que des dizaines de personnalités kurdes. Ces arrestations s’ajoutent à plus de 4500 membres et dirigeants du BDP arrêtés au cours de ces six derniers mois dont 1600 d’entre eux ont été incarcérés. Parmi ces derniers figurent également Deniz Zarakolu, fils du Ragip Zarakolu, et l’auteur Aziz Tunç.

Contexte

Ces arrestations font partie d’une campagne de terrorisme d’Etat du gouvernement turc, lancée lors des dernières élections en Turquie (juin 2009), pour réduire au silence ses opposants, en particulier toute personne défendant les droits fondamentaux du peuple kurde. Pourtant, habilement transformées en référendum sur la nouvelle constitution à écrire, le parti AKP de M. Recep Tayyip Erdogan, le Premier Ministre, a largement remporté ces élections. C’était aussi un succès pour le BDP (parti pro-kurde) qui, malgré tous les obstacles (arrestations massives arbitraires, procès politiques, loi électorale défavorable l’obligeant à présenter des candidats indépendants, etc.), a obtenu 36 sièges. C’est ce qui aurait rendu furieux M. Erdogan, étant donné qu’il a changé de discours à l’instar de ses prédécesseurs pour qui la question kurde en Turquie « n’existe pas », surtout « si l’on évite d’en parler » !

Plus grand prison mondiale pour les défenseurs des droits humains, journalistes et élus

On compte actuellement dans les prisons turques plus de 70 journalistes incarcérés, sans parler des milliers de procès intentés à l’encontre des journalistes, écrivains et politiciens.

 LIRE LA SUITE

Lire la suite

27 novembre 2011

TURQUIE: Stop aux arrestations et la répression!

http://www.collectifvan.org/images/news/Nov_20111101_01_43_35.jpg

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous invite expressément à signer les pétitions internationales de soutien aux intellectuels turcs et kurdes arrêtés arbitrairement en Turquie.

La professeure Busra Ersanli et l’éditeur Ragip Zarakolu sont les dernières personnalités turques placées en garde à vue le vendredi 28 octobre 2011 à Istanbul. Les deux intellectuels turcs, déférés devant le Tribunal de Besiktas, ont été inculpés pour "appartenance à un groupe terroriste armé" et incarcérés mardi 1er novembre 2011 au terme d'une audience de 28 heures.

Ragip Zarakolu a publié de nombreux livres, tant sur l'oppression des minorités nationales en Turquie que sur le génocide arménien. Sous prétexte de ‘combattre le terrorisme’, le gouvernement Erdogan utilise la justice, la police et les média pour punir tout activisme civique en faveur des droits demandés par les citoyens kurdes de Turquie.

L’ironie est que la répression exercée par le gouvernement Erdogan à l’encontre des dissidents et des démocrates s’est visiblement intensifiée au moment où l’on salue la « démocratie turque » et où on la présente comme modèle pour le monde arabe. Depuis deux ans, pas moins de 7748 personnes ont été mises en garde à vue par l’AKP au prétendu motif qu’elles auraient été associées au KCK – une organisation qu’on prétend être la branche urbaine de l’organisation armée appelée PKK (Parti des Travailleurs du Kurdistan). »

Des milliers de signatures ont déjà été collectées sur ces deux pétitions depuis le week-end de la Toussaint.

Merci de les faire tourner autour de vous ainsi que dans vos réseaux politiques et associatifs.

ALLEZ SUR LE SITE: COLLECTIFVAN.ORG

Liberté d'expression en Turquie: appel urgent !

Publié le : 20-10-2011

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Voici un appel de Ragıp Zarakolu, directeur des éditions Belge (Istanbul) et dont le fils Deniz, vient d'être jeté en prison. Zarakolu est l'un des fondateurs et dirigeants de l'IHD d'Istanbul (Association de défense des droits de l'Homme, affiliée à la FIDH). C'est le pionnier (avec sa femme Ayse, décédée) de la lutte pour la défense des droits de l'homme et la reconnaissance du génocide arménien en Turquie. Il faut savoir que Belge (prononcer "Bèlgué) est certainement la maison d'édition la plus courageuse de Turquie, qui aborde tous les sujets « tabous », et qui continue, bien que ses responsables le paient cher depuis plus de vingt ans. Le Collectif VAN exprime son entière solidarité avec Ragıp Zarakolu qui apporte chaque année, au nom de l'IHD, son soutien à notre Journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation, organisée sur le Parvis de Notre-Dame de Paris.


Légende photo: Ragıp Zarakolu, directeur des éditions Belge (Istanbul)

Le blog d'Etienne Copeaux   Samedi 15 octobre 2011
Depuis la foire aux livres de Francfort,

Un appel urgent de Ragıp Zarakolu, directeur des éditions Belge (Belge Yayınları)


« Notre éditeur Deniz Zarakolu, ingénieur, actuellement doctorant à l'université Bilgi d'Istanbul, a été arrêté pour avoir donné une conférence sur La Politique d'Aristote dans le cadre de l'Académie du parti kurde BDP, parti légal qui siège au Parlement. Deniz Zarakolu est l'auteur d'un livre sur Thomas Hobbes, dont il a traduit Le Citoyen ou les Fondements de la politique. Ironie du sort, il avait également traduit, voici onze ans, un livre sur les problèmes du système juridique turc (The Independence of Judges and Lawyers in the Republic of Turkey: Report of a Mission, 1999, Centre for the Independence of Judges and Lawyers, Genève). Il a également traduit des ouvrages scientifiques pour l'université Bilgi, et il est traducteur au service des délégations de militants des droits de l'homme venant d'Europe. »

« Par ailleurs, l'un de nos auteurs, Aziz Tunç, arrêté également, est l'auteur d'un ouvrage sur le massacre de Maras en 1978, Maraş Kıyımı - Tarihsel Arka Planı ve Anatomisi (« Maras. Contexte historique et anatomie d'un massacre »). Il écrivait un autre livre sur l'histoire de Maras et la multiculturalité. »

« Sous prétexte de la 'loi sur la lutte contre le terrorisme', il vont devoir attendre au moins une année jusqu'au début de la procédure judiciaire, uniquement pour le fait d'appartenir à un parti légal et d'avoir donné une conférence à l'Académie des sciences politiques du BDP. Pourtant ce type d'académie existe également dans le cadre du CHP [Parti républicain du peuple, centre gauche] et de l'AKP [Parti de la justice et du développement, islamo-conservateur, au pouvoir actuellement], comme c'est une tradition également dans les partis sociaux-démocrates en Allemagne, en Suède et en Norvège. »

« Parmi les personnes arrêtées figurent également Ayse Berktay et A. Dursun Yıldız.

Notre traductrice Suzan Zengin, qui a vécu en Allemagne, a passé deux années en prison, où elle a eu des problèmes de santé, et a été libérée voici deux mois. Il y a dix jours, elle a subi une opération cardiaque et est restée dans le coma depuis [Nota CVAN : Suzan Zengin est décédée depuis cet appel]. C'est un énorme gâchis !

Nous craignons pour la santé de mon fils Deniz Zarakolu, qui a des problèmes d’asthme, et pour celle d'Aziz Tunç en raison du régime d'isolation en prison. »

« Récemment Suzan Zengin avait traduit les actes d'un colloque sur « Exil, massacre et anéantissement des chrétiens d'Anatolie » (éd. Tessa Hofmann) ; elle avait également traduit pour nous une « Anthologie de la littérature chypriote grecque », une « Anthologie de nouvelles grecques sur Thessalonique » et une « Anthologie de chants et récits populaires assyriens ». »

« C'est en 1991 que suis venu à la Foire de Francfort pour la première fois. A l'époque, c'est notre auteur Ismail Besikçi qui était en prison, à cause de ses travaux de recherche sur les Kurdes. Qu'est-ce qui a changé depuis ? Tous ont connu la prison à cause de leur engagement pour la paix, pour la liberté, pour l'égalité. Tous croient en la coexistence pacifique des différents peuples et cultures. Notre combat pour la vérité et l'humanité continue ! »

Francfort, 12 octobre 2011
Ragıp Zarakolu, Directeur de Belge International Publishing House
belgeyayinlari@gmail.com

27 mars 2011

L’Editeur Ragip Zarakolu de nouveau condamné en Turquie !

http://www.armenews.com/IMG/ragip_zarakolu2-200x300.jpg

En procès depuis septembre 2010, l’éditeur turc Ragip Zarakolu et l’écrivain Mehmet Güler étaient poursuivis pour “propagande du PKK” dans le livre intitulé « Le dossier KCK : L’Etat global et les Kurdes sans Etat ».

Le 10 mars 2011, M. Zarakolu a écopé d’une peine de plus de sept ans de prison pour avoir publié ce livre interdit et confisqué en mai 2010 en Turquie, juste après sa présentation à la première foire du livre à Diyarbakir.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu