Avertir le modérateur

11 janvier 2012

Turquie: les familles kurdes se remobilisent depuis 2009.

03 septembre 2011

Turquie : massacres de civils kurdes

http://www.collectifvan.org/images/news/Sep_20110902_08_17_12.jpg

Communiqué de presse de la Maison du Peuple de Genève et Maison Populaire de Genève publié le 24 août 2011.
Recep Tayyip Erdoğan reste fidèle aux méthodes sinistres de ses prédécesseurs : massacres des civils kurdes

Communiqué de presse

mercredi 24 août 2011, par Maison du Peuple de Genève et Maison Populaire de Genève

Malgré les apparences, la Turquie vit en ce moment une des pages les plus noires de son histoire : les violations massives des droits de l’homme, les pratiques antidémocratiques dont la censure des médias et l’incarcération de dizaines de journalistes, la répression menée à l’égard du peuple kurde à tous les niveaux, y compris l’emprisonnement des enfants par centaine, accusés d’être membre et/ou d’avoir créé (sic) une organisation terroriste.

Le Premier ministre turc, M. Recep Tayyip Erdoğan, a déclaré la guerre totale à l’égard de toute personne qui ne pense pas comme lui. Pour ce faire, il a commencé à mettre au pas les médias d’opposition avec des censures, amendes très elevées, arrestations et condamnations des journalistes et dirigeants de ces derniers.

Actuellement, 57 journalistes dont 11 rédacteurs en chef ou directeurs de publication sont incarcérés. Ainsi, la Turquie tient le triste record du monde dans l’incarcération des journalistes. Aujourd’hui, seuls les médias qui se font les porte parole du gouvernement ne sont pas inquiétés en Turquie.

Lire la suite

19 octobre 2010

ALERTE TURQUIE: Ouverture du plus grand procès politique en Europe depuis les purges staliniennes

La démocratie au banc des accusés

Ouverture lundi 18 octobre du procès de Diyarbakir (sud est de la Turquie)

par Amitiés kurdes de Bretagne

http://kurde-moyen-orient.20minutes-blogs.fr/media/02/00/778066255.png

Le palais de justice de Diyarbakir n’est pas assez grand pour accueillir la Cour qui va juger les 151 prévenus du plus grand procès politique de l’histoire récente des pays européens et de ceux qui postulent à entrer dans l’Union européenne ; une nouvelle salle a été construite à cet effet mais ne pourra contenir que 80 auditeurs en dehors de la presse et des 300 avocats.

Le parti pro-kurde BDP (Partie de la Paix et de la Démocratie) s’organise et des tentes sont installées aux abords du palais "d’injustice" pour accueillir les militants et sympathisants du parti, ainsi que tous les amis étrangers.

Les Amitiés kurdes de Bretagne demandent à toutes les personnalités politiques, à tous les militants associatifs, politiques et syndicaux, d’adresser à M. le premier ministre de Turquie un mail ou un télégramme de protestation (avec copie aux Amitiés kurdes de Bretagne) en ces termes :

Recep Tayyip ERDOGAN

Premier Ministre

TBMM 06543 Bakanliklar

06573 Ankara/Turkiye

fax 00.90.312.417.04.76

receptayyip.erdogan@basbakanlik.gov.tr

Monsieur le Premier Ministre,

Je ne suis pas seul à penser que la Turquie se déshonore avec le procès des 151 personnalités kurdes qui s’est ouvert ce 18 octobre à Diyarbakir.

Je suis solidaire du peuple kurde dans ses luttes, ses épreuves, ses efforts de paix.

Je vous demande respectueusement l’arrêt immédiat des poursuites ainsi que la libération de tous les détenus politiques.


Sayin Basbakan

Kûrt siyasi sahsiyetlerine karsi 18 ekim de Diyarbakir da basliayan davayla, Turkiyenin bu konuda kendisini onursuzlandirdigini dusunuyorum ve boyle dusunen sadece ben degilim.

Ben kurt halkinin direnis mucadelesi ve baris baris çabalainin yanindayim. Bu sorusturmalarin derhal son bulmasini ve tum siyasi tutuklularin serbest birakilmasini talep ediyorum.

Saygilarimla



Signature


http://akbdrk.free.fr/spip.php?article280

http://akbdrk.free.fr/spip.php?article285

http://akbdrk.free.fr/spip.php?article288

http://akbdrk.free.fr/IMG/jpg/2010-10-01-Tribune2.jpg

14 août 2010

La Turquie aurait utilisé des armes chimiques contre les combattants Kurdes

arton63165-314x232.jpg

La presse allemande a révélé que la Turquie a utilisé des armes chimiques lors des affrontements de l’armée turque avec les combattants kurdes au sud-est du pays. Les journaux allemands « Der Spiegel », « Die Welt » et « Die Tageszitung » reprennent l’information selon laquelle lors des combats au Kurdistan, depuis le 1er juin, les forces d’Ankara ont utilisé des armes chimiques lors des affrontements sanglants contre les Kurdes. Les soldats Turcs détruisent ensuite les corps des combattants Kurdes pour effacer les traces de l’utilisation de produits chimiques. Dans une interview au « Der Spiegel » Claudia Roth qui co-préside en compagnie de Cem Özdemir (d’origine turque) le parti des Verts allemands, a demandé à la Turquie de répondre à ces accusations. Un député allemand a en outre demandé la mise en place d’une commission internationale chargée de faire la lumière sur cette affaire d’utilisation d’armes chimiques par l’armée turque. L’occident qui avait à juste titre condamné jadis l’attaque par des armes chimiques d’un village kurde de Halabdja (Irak) par Saddam Hussein, fera-t-il le même geste pour la Turquie ?

K.A

06 janvier 2010

La situation des Kurdes en Turquie

Le Collectif associatif méditerranéen pour le respect des droits de l'homme en Turquie s'est rendu dans le sud-est anatolien pour y réaliser une mission d'observation sur la situation du peuple kurde.

 

19 décembre 2009

la Turquie accentue sa répression contre les Kurdes

http://www.institutkurde.org/info/images/16_08_2007_massacre_yezidie.jpghttp://collectifvan.org/images/reports/reportage_124_3.jpg

Massacre de kurdes par la foule nationaliste turque vers Diyarbékir ces jours ci (agence APF)

Le pluralisme religieux n’est pas à l’ordre du jour en Turquie. Le pluralisme politique non plus. Le pouvoir turc vient de dissoudre le principal parti politique kurde du pays, le Parti pour une société démocratique (DTP). Cette décision risque d’attiser les tensions politiques locales, de durcir la répression contre les Kurdes (déjà 40 000 morts depuis un quart de siècle) et d’importer ces tensions sur le continent européen puisque le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan (photo), frappe à la porte de l’Union européenne.

Cette décision peu démocratique n’a pourtant pas perturbé les actuelles négociations d’adhésion de la Turquie à l’Europe. L’Union européenne s’est contentée d’appeler la Turquie « à prendre des mesures constitutionnelles pour mettre sa législation sur les partis politiques en conformité avec les règles européennes ». Un discours lénifiant qui ne va pas freiner l’autoritarisme islamique d’Ankara.


02 septembre 2009

TURQUIE: LES KURDES TRAITÉS COMME DES CITOYENS DE SECONDE ZONE

Jeune kurde âgée de dix ans : "Je parlerai en kurde devant le tribunal”

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:28n_EeN7d4CxIM:http://www.quid.fr/zoom/images/kurdistan/360px_flag_of_kurdistan.svg.png
D’après une information lue sur le site Haber Diyarbakır, une enquête est ouverte par le procureur de la République contre Medya Örmek, jeune kurde âgée de dix ans. Motif? La jeune fille a osé défier les autorités turques en donnant des cours de langue kurde à la maison.

Lire la suite

26 février 2008

MASSACRES AU KURDISTAN PAR L'ARMÉE TURQUE

Le MRAP condamne l'intervention militaire de la Turquie au Kurdistan
Publié le : 26-02-2008


683d7e0729d5e7cfdbaf177b3d4e71ac.jpg le Communiqué de Presse du MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples) du 25 février 2008.


Le MRAP condamne avec force l'intervention militaire de la Turquie au Kurdistan irakien qui a déjà fait plus de 100 morts et conduit les populations civiles une fois de plus sur le chemin de l'exil. Une fois encore, le gouvernement d'Ankara choisit la force armée et la répression comme seule réponse à l'exigence du respect des droits du peuple kurde.

Cette politique du pire, qui a montré son échec, peut conduire à une grave déstabilisation de la région.

Les Kurdes de Turquie (25 millions de personnes sur les 70 millions de citoyens turcs) ne réclament rien d'autres que le respect de leurs droits fondamentaux, dans une Turquie démocratique. Une solution à la question kurde est indispensable à la stabilisation au Moyen Orient et à une véritable démocratie en Turquie.

Le MRAP rappelle que cela ne pourra se faire que par la voix de la négociation. Il en appelle à l'Union Européenne pour qu'elle exige enfin un règlement pacifique de cette question dans le respect du droit international. Le MRAP assure le peuple kurde, persécuté depuis des siècles, de son entière solidarité.

Paris le 25 février 2008

--
Secrétariat de Direction
Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples
43 bd Magenta - 75010 Paris - http://www.mrap.fr
Histoire du MRAP (actualisé) : http://mrap.juridique.free.fr

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu